Le Téléport de Gandoul célèbre ses 50 ans et marque son renouveau

Dakar, le 17 mai 2022 – Sonatel a choisi la Journée internationale des télécommunications, célébrée ce 17 mai, pour commémorer le cinquantenaire du site historique de la station terrienne des télécommunications par satellite de Gandoul, situé à l’ouest de la Région de Thiès. Elle lance également les activités de renouveau du téléport inauguré le 5 avril 1972 par le Président de la République du Sénégal de l’époque, M. Léopold Sédar Senghor.

Sonatel, avec ses partenaires du domaine notamment la Société Européenne des Satellites (SES), a lancé, depuis plusieurs années, le projet de renouveau, y compris technologique, du site de Gandoul. A côté d’un mémorial rappelant un pan de l’histoire des télécoms du continent et d’un projet Village Fondation rehaussant le plateau médical et scolaire de Gandoul, de nouvelles infrastructures satellitaires de dernière génération sont érigées dans l’optique de continuer à contribuer de façon active à l’innovation numérique. L’objectif est de préserver la position du Sénégal dans l’évolution des nouveaux métiers des télécommunications.

Gandoul accueillit la première antenne satellite intercontinentale d’Afrique. Ce Téléport de Sonatel a opéré les premières communications par satellite au Sénégal et en Afrique. Il constitue, de par sa position géostratégique, un réel atout pour le Sénégal et pour la sous-région. En 1978 déjà, la station avait permis l’automatisation de l’essentiel des communications internationales du Sénégal. Avant de jouer, en 1981, un rôle capital dans la réussite du programme de la Navette Spatiale Columbia de la NASA. De hauts faits d’armes qui lui ont valu, en 1992, la visite de l’astronaute américain Kenneth BOWERSOX, Commandant de la mission STS 50.

Renaissance du site

Réhabilité en 1991, puis en 2003, et en 2020, le Centre des Télécommunications par Satellite de Gandoul renait et va rentrer dans une nouvelle ère à partir de cette année, symboliquement 50 ans après sa première mise en service. Il est appelé à jouer, comme par le passé, un rôle clé dans l’évolution mondiale de la technologie des satellites. Dans le cadre de cette perspective de repositionnement du Téléport de Gandoul, Sonatel a accueilli au mois de février dernier la Société Européenne des Satellites (SES) comme premier client. Coïncidence heureuse, SES qui incarne le leadership ans ce domaine, en tant que premier fournisseur de services de télécommunications par satellites au monde, a choisi le Sénégal comme porte d’entrée de l’Afrique pour sa constellation initiale de onze satellites de haute performance, à un moment où le Sénégal préside l’Union Africaine.

Au Téléport Sonatel de Gandoul, SES a déployé une passerelle (gateway) «O3b mPOWER», la première en Afrique pour soutenir les fonctions dites TT&C (Telemetry, Tracking & Command) de la flotte O3b mPOWER. «O3b», en anglais Other 3 billions, fait référence à l’ambition de SES de connecter au Web les 3 milliards d’habitants des pays émergents. Le système de communication O3b mPOWER comprend une constellation initiale de onze satellites de haute performance, un logiciel intelligent et une infrastructure au sol étendue. La constellation satellitaire O3b mPOWER de plusieurs térabits de capacité et son infrastructure terrestre automatisée peuvent générer des milliers de faisceaux dynamiques pour délivrer aux clients des services de connectivité à des débits de plusieurs gigabits par seconde et à faible latence sans précédent en Afrique.

Les perspectives de développement du site de Gandoul sont importantes avec l’installation prochaine de plusieurs grandes entreprises mondiales du numérique qui envisagent d’exploiter le potentiel de la station pour leur croissance géostratégique.

L’espoir de disposer ainsi de « technologies numériques au service des personnes âgées et d’un vieillissement en bonne santé», thème de cette année de la journée mondiale des télécommunications, est plus que jamais permis grâce à tous ces nouveaux services numériques qui pourront être développés dans les domaines notamment de la santé et de l’éducation.

Commémoration du cinquantenaire de la station

Pour célébrer les 50 ans de ce Centre et préserver sa mémoire pour les générations actuelles et futures, Sonatel a décidé, parallèlement aux projets de renouveau du système de communications par satellite en cours sur le site, d’y ériger le mémorial des satellites de Gandoul. La pose de la première pierre a lieu ce 17 mai sur le périmètre de l’ancienne grande antenne qui pesait 350 tonnes pour 50 mètres de hauteur, avec une parabole de 32 mètres de diamètre.

En outre, le village de Gandoul, hôte du site, a été choisi pour bénéficier du Projet Village de la Fondation Sonatel, avec le concours des fondations Orange et SES, pour la construction d’infrastructures de Santé, d’Education et de développement durable pour répondre aux problématiques des populations locales de toute cette zone.

Le nouveau site de Gandoul permettra à partir de cette commémoration de retracer l’histoire de la connectivité par satellite en Afrique mais aussi de faire valoir l’impact positif des nouvelles technologies et solutions telles que O3b mPOWER.

Contacts presse:

ServicePresse.SONATEL@orange-sonatel.com